Le sulfure d’hydrogène est un produit naturel dérivé de la fermentation de levure traditionnelle qui se produit toujours en certaine quantité et représente l’un des défauts sensoriels les plus courants lors de la vinification. Même en dessous de niveaux sensoriels détectables, l’H2S a des effets nuisibles sur la qualité du vin car il bloque sa pleine saveur et sa complexité.

À moins d’être rapidement extrait du vin, le sulfure d’hydrogène réagit avec d’autres éléments du vin et produit de mauvaises odeurs qui peuvent être difficiles et coûteuses à éliminer. Les remèdes pour supprimer le sulfure d’hydrogène coûtent du temps et de l’argent au viticulteur.